Bilbo le Hobbit 3 gâche sa sortie – Critique Cinema journal 20 minutes –

Bilbo le Hobbit «La bataille des cinq armées» gâche sa sortie.

par Catherine Magnin – On attendait un final en apothéose. Le dernier volet du Hobbit, «La bataille des cinq armées» compte quelques gros bémols.

Source : Critique cinéma journal 20 minutes. le 08.12.2014.

Epique, triomphal, émouvant aux larmes: «Le retour du roi», qui concluait la trilogie du «Seigneur des anneaux» il y a un peu plus de dix ans, était à la hauteur de la saga. Les fans étaient donc en droit d’attendre de Peter Jackson qu’il récidive au moment de boucler la trilogie du Hobbit.

Dans «La bataille des cinq armées», le réalisateur a encore une fois vu très grand, alors même que l’intrigue est ramenée à sa partie congrue: le dragon Smaug étant abattu après quelques minutes d’enfer, tous les Elfes, les Orques, les Wrags et les Humains de la Terre du Milieu accourent comme des mouches pour réclamer une part du trésor des Nains. Jackson embarque alors le spectateur dans un véritable morceau de bravoure, une bataille qui n’est pas loin de durer trois quarts d’heure et au cours de laquelle on ne s’ennuie pas une minute.

Version longue prévisible.

Avec un sens du rythme et du montage remarquable, le cinéaste néo-zélandais réussit à suivre les trajectoires de chacun des personnages principaux. Du coup, certains rôles sont réduits à peu de chose, à commencer par celui qui donne son nom à la trilogie, Bilbo, qu’on ne voit finalement pas tant que ça. Pas besoin d’être devin pour savoir que cela préfigure la sortie d’une version longue en Blu-ray.

Grandiose, ce spectacle où Peter Jackson réussit à faire du neuf avec du vieux force l’admiration. Mais l’émotion, elle, n’est pas au rendez-vous. Aucun personnage ne se transcende ici autant qu’Aragorn (Viggo Mortensen) dans «Le retour du roi». Surtout, pas d’adieux déchirants, puisque «La bataille des cinq armes» s’achève sur un au revoir: la séquence finale enchaîne simplement sur le premier volet du «Seigneur des Anneaux».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.